Formalités à l'église

Formalités et préparation de la cérémonie catholique

Formalités administrative demandées à l'église pour votre mariageVous avez choisi de vous marier à l’église devant Dieu, que vous soyez l’un ou tous les deux croyants ou tout simplement par respect de vos aînés et des traditions.

Après avoir déterminé le lieu où vous souhaitez vous marier, la première démarche est de contacter le responsable de la paroisse qui sera soit l’église de votre lieu de domicile si vous vivez ensemble, soit l’église du lieu d’habitation de la future mariée, en vue d’établir le dossier administratif et de planifier la préparation du mariage. Si vous souhaitez vous marier en dehors d’un de ces lieux, vous devez demander l’autorisation du prêtre de la paroisse dont vous dépendez ainsi que l’autorisation de la paroisse où vous souhaitez vous marier. Profitez en pour arrêter une date et une heure.


Côté démarches administratives, voici la marche à suivre.
Vous devez fournir :
Un extrait d’acte de naissance, datant de moins de deux mois avant le mariage.
Les dates et lieux de vos baptêmes pour que la paroisse qui constitue le dossier puisse faire la demande de vos certificats de baptême. Si vous n’êtes pas baptisé la paroisse demandera une dispense à l’Evêque.
Les coordonnées des témoins ; noms, prénoms, lieux d’habitation.
Une déclaration d’intention que vous rédigerez pendant votre préparation, qui exprimera la conscience que vous avez de l’engagement catholique du mariage.
Le certificat de mariage civil que vous aura remis le maire en vous mariant et que vous apporterez avec vous le jour du mariage si les cérémonies s’enchaînent l’une derrière l’autre.

Cas particuliers :

- Si l’un des futurs mariés est veuf, il faudra un certificat de décès du conjoint disparu.
- Si l’un des futurs mariés est de confession orthodoxe ou protestante vous devez demander une autorisation de disparité de culte. Pour cela, le ou la futur(e) marié(e) devra être baptisé et vous devez vous engager à élever et baptiser vos enfants dans la foi chrétienne.
- Si vous êtes divorcé d’un premier mariage célébré à l’église, pour vous remarier à l’église, vous devez obtenir l’autorisation de l’Evêque, après la reconnaissance de nullité du mariage précédent. Renseignez vous auprès de votre paroisse pour cette procédure.

La rémunération du prêtre est traditionnellement prise en charge par la famille du marié, compter environ 150 €uros que vous pourrez répartir sur les deux paroisses dès lors que vous faites la préparation dans la paroisse de votre lieu d’habitation et la célébration dans une autre paroisse.

La préparation au mariage :

Lors de votre première rencontre avec le prêtre ou l’équipe d’accueil de la paroisse, on vous expliquera le déroulement de la préparation. Ne tardez pas à faire cette préparation car en général, il y a beaucoup de monde et peu de dates. En effet ce sont des bénévoles qui vous suivront. La préparation sera soit suivie par un couple qui vous guidera, soit faite de façon collective pendant une journée complète.

Cette préparation a pour but de vous faire réfléchir sur votre engagement dans le mariage catholique, sa dimension spirituelle, morale, ses raisons, vos attentes, de vous mettre en évidence les différences entre un mariage civil qui vous unit devant la loi et un mariage religieux qui vous unit devant Dieu.

Si l’un d’entre vous n’adhère pas à la foi catholique, parlez en clairement, vous vous sentirez plus à l’aise.

Dans un premier temps vous rencontrerez le prêtre pour planifier votre préparation et choisir une bénédiction simple ou une messe avec l’eucharistie.

Dans un deuxième temps vous vous retrouverez avec d’autres futurs mariés pour une journée de réflexion sur les biens fondés du mariage et pourquoi choisir un mariage catholique.

Ensuite vous rencontrerez à nouveau le prêtre ou le couple qui vous aura suivi pour continuer votre préparation, mais seulement vous deux.

A l’issue vous devrez rédiger :

-Votre déclaration d’intention, qui exprime votre engagement à travers les quatre thèmes chers à l’église qui sont la liberté d’engagement, la fidélité, le désir d’élever des enfants dans le respect de la foi chrétienne et la dimension sacramentelle de votre union.

-La prière des mariés, que vous devrez lire ensemble le jour du mariage, reprenant pour vous l’importance de Dieu dans votre vie chrétienne.

-La prière universelle qui est composée de plusieurs intentions, lue par vos proches au cours de la célébration.

-Enfin vous devez commencer à vous pencher sur le choix des textes et des chants que vous sélectionnerez pour la cérémonie, pour cela le prêtre vous remettra un petit livret pour vous aider.


Un ultime entretien avec le prêtre qui célèbrera votre mariage, afin de fixer les textes choisis, les chants, les musiques, mais aussi le protocole de la cérémonie : votre place par rapport à l’autel (de face ou de coté), votre ordre d’entrée et de sortie… voyez avec lui qui fera les feuilles de chants pour que chacun puisse suivre la cérémonie et réfléchissez qui de vos invités vont lire les textes.

Certaines paroisses proposent une rencontre collective avec une conseillère conjugale afin de vous permettre de trouver le dialogue le plus juste dans votre couple. C’est une rencontre très enrichissante.

Promotions de la semaine

Cette semaine, toutes les figurines de gâteau sont remisées !

Profitez-en !